L'esprit du massage 

                          C'est pour lui

Il s’agit d’un processus simple, progressif, accessible à toutes les personnes qui désirent trouver un chemin facile et conscient pour amener l’esprit au sexe, pour honorer l’union sexuelle comme un                                  pont entre le corps et l’âme.

Il donne une nouvelle dimension à l’expérience de l’orgasme : ici, l’orgasme génital n’est pas un but en soi… il n’est que le début d’un cheminement qui, exploré et développé, mène à l’extase, un état de conscience divine nous unifiant avec le tout. C'est aussi, la voie vers
 « une sexualité sacrée » aidant le corps à se libérer de ses cuirasses, le cœur à être confiant et ouvert, et l’esprit à développer des aptitudes, telles que la visualisation, l’imagination et la méditation. Quand cette intégration s’est faite, vous êtes prêt pour une expérience sensuelle  dans laquelle le plaisir physique devient                    un délice du cœur et une extase de l’esprit.

Foncièrement différent des techniques de massages traditionnels, je vais allons ici vous considérer dans votre globalité : corps, coeur, âme. Toutes vos énergies vont être stimulées, y compris vos énergies sexuelles appelées Kundalini. La Kundalini est une énergie intense, lovée comme un serpent au niveau de l'os sacrum. Cette énergie sexuelle et divine, une fois éveillée . Les séances se déroulent dans la nudité absolue tant pour le receveur que pour le donneur. L’on se met à nu au sens propre comme au figuré… bas les masques ! chaque massage fait l’objet d’une mise au point préalable afin de déterminer vos motivations, vos objectifs ainsi que vos attentes.

Durant 60 ou 90 minutes selon le massage choisi, vous allez être massé, aimé, choyé, dorloté, caressé avec respect… chaque centimètre de votre peau sera exploré. Votre Lingam ne sera guère épargné. Tous vos sens seront éveillés et émoustillés. Vous serez  choyez tendrement. Emeraude utilisera ses mains, ses avant- bras, ses doigts, son corps ainsi que son souffle. Comme pour tout mes massages un code signifiant « STOP » sera préalablement établi entre donneur et receveur dans l’éventualité où vous devriez                     vous trouver dans une situation de déplaisir ou d’inconfort.

     Je vais tout au long de ce massage vous encourager à vous abandonner… à ÊTRE. Chaque massage est unique parce que vous êtes unique. Certaines personnes vont rire, d’autres pleurer ou gémir. Le plaisir s’exprimera très aisément pour certains, sera imperceptible pour d’autres. Notre histoire, nos joies et nos peines font ce que nous sommes à un moment bien précis. Certains corps trop cadenassés peuvent réagir parfois de façon très surprenante lorsque les cuirasses s’effondrent. Quoi qu’il en soit, LÂCHEZ PRISE ! Donnez-vous le droit d’être, qui que vous soyez ! Soyez conscient que la qualité de votre expérience dépend en grande partie de votre capacité à vous abandonner et à me faire confiance. Ces deux ingrédients réunis vous permettront de vivre, je l’espére , une magnifique expérience !
Chez Emeraude tous les mots ont une signification. Ainsi, on ne se déshabille pas mais on se met en tenue naturiste. Les massages des parties génitales n’ont rien de sexuel mais sont de nature à éveiller                                                     les sens. 

À l'intérieur du salon, tout est calme et volupté. L’hôte, a droit à un petit rafraîchissement pour patienter. Après quoi, il est introduit dans la salle de relaxation. La pièce est plongée dans la pénombre, à peine éclairée par des petites lampes . Un parfum d’encens donne                                               une touche orientale. 
   Une musique d’ambiance achève de créer un climat de détente.

Prié de se dévêtir, le visiteur s’allonge sur un futon. Allongé sur le ventre, je lui applique généreusement des huiles de toutes sortes. Le massage proprement dit commence. Lentement, sur toute la surface du corps. Emeraude dispense des conseils : “ne contenez                 pas vos émotions. Émettez des sons si vous le souhaitez. 
                     Si vous avez envie de pleurer, faites-le !”

Pleurer ? Non. Ce n’est pas le sentiment que l’on ressent en priorité. Juste une agréable sensation de détente, l’impression de vivre un moment privilégié dont on aimerait qu’il ne finisse jamais.

Au bout d’une demi-heure de ce traitement (à vue d’œil, mais nous n’avions pas de bracelet-montre), le moment est venu de se retourner pour la suite du traitement, côté pile. À ce stade, la masseuse nous invite à notre tour à poser les mains sur son corps, sans dépasser les limites fixées dans le règlement, ou plutôt la charte de courtoisie. Oui pour des caresses, mais sans insistance déplacée. “Ce n’est pas le but de la maison, poursuit Emeraude. Il y a d’autres salons pour ça. En général, il n'a pas de malentendu. Lorsqu’une personne se renseigne par téléphone, elle comprend bien vite qu’elle n’est pas à la bonne adresse pour un massage                                                              sexuel.”

La séance se poursuit sur une musique de fond . Emeraude va et vient lentement, glissant sur le corps de l’hôte, usant     alternativement des mains et du corps pour dispenser du bien-être. 

Une question que l’on ne manquera pas de poser : est-il possible de rester impassible sous de telles sollicitations corporelles ? Certes non. Une excitation naturelle est tolérée, même si ce n’est pas le but                                                        recherché.

Et voilà, les nonante minutes sont passées comme un souffle. Huilés des pieds à la tête, nous nous dirigeons vers une salle de douche à l’hygiène irréprochable, à l’image de la maison. Avec une sensation de plénitude incomparable et l’envie de recommencer au plus vite.